« Chernobyl », la série à succès en 5 épisodes qui revient sur l’accident nucléaire de 1986, fait grincer les dents à Moscou. Plusieurs médias pro-Kremlin sont vent debout contre la mini-série créée par HBO et diffusée en streaming sur OCS. Tandis que Argoumenty i Fakty dénonce une « caricature mensongère », la Komsomolskaïa Pravda, qui s’est plusieurs fois illustrée par ses contenus conspirationnistes, estime que « Chernobyl » n’a été réalisé que dans le but de ternir l’image de la Russie à l’étranger. La chaîne russe NTV, indirectement contrôlée par l’Etat russe, a annoncé son intention de produire une série sur le même sujet mais qui explorerait la « théorie » d’une catastrophe provoquée par un sabotage de la CIA. Dans le Moscow Times, Aleksei Muradov, le réalisateur de cette version russe, explique :

« Il y a une théorie selon laquelle les Américains avaient infiltré la centrale nucléaire de Tchernobyl et de nombreux historiens ne nient pas que, le jour de l’explosion, un agent des services secrets ennemis était présent. »

Et le Moscow Times de conclure :

« Au lieu de rendre hommage aux hommes et aux femmes héroïques qui ont tout sacrifié pour vaincre les retombées de la catastrophe de Tchernobyl, Moscou nous propose un polar basé sur une théorie du complot dans laquelle un officier du KGB lutte pour contrecarrer des espions américains. »

Dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, le réacteur 4 de la centrale de Tchernobyl explosait à la suite d’un test de sûreté mal contrôlé. C’est le pire accident nucléaire de l’histoire.