Le délire antisémite du maire de Fès
Le maire de Fès, membre du parti conservateur et ultranationaliste de l’Istiqlal, se réfère aux Protocoles des Sages de Sion pour expliquer les révolutions arabes.

L’affaire fait déjà scandale : Hamid Chabat, maire de Fès et député influent de l’Istiqlal (Indépendance, en arabe), le parti conservateur et ultranationaliste vainqueur des dernières législatives de 2007 (et dont le premier ministre Abbas El Fassi est le secrétaire général) a doctement expliqué lors d’une conférence donnée à ses militants que les révolutions arabes sont inscrites dans l’agenda des Protocoles des Sages de Sion, le très célèbre faux diffusé au début du siècle sous la Russie tsariste et se présentant comme un plan de conquête du monde par les Juifs et la franc-maçonnerie. (…)

Lire la suite sur Slate Afrique.