“Entretien Laurent Guyénot E&R Ht-Savoie”, 8 mars 2018.

Diplômé de l’École nationale supérieure de techniques avancées (Paris, 1982), Laurent Guyénot (1960 -) est professeur d’anglais dans l’enseignement secondaire. Il a soutenu une thèse en histoire médiévale à Paris IV, en 2009. Il est l’un des contributeurs et conférenciers réguliers d’Egalité & Réconciliation. Il est d’ailleurs en accord avec de nombreuses positions développées par Alain Soral. Il a écrit également sur Réseau Voltaire.

Édité notamment par Kontre Kulture (JFK – 11 Septembre, 50 ans de manipulations et Du Yahvisme au sionisme), il reprend à son compte plusieurs thèses conspirationnistes en adéquation avec sa vision de l’histoire, celle du récentisme, à savoir un « nouveau mouvement d’historiens qui remettent en cause la version officielle depuis l’Empire Romain jusqu’à nos jours » selon les mots de Pierre Dortiguier.

Laurent Guyénot s’est notamment illustré par ses propos sur l’attentat du 19 mars 2012 contre l’établissement scolaire juif Ozar HaTorah en écrivant : « on nous fait croire que trois enfants juifs sont tués dans une école juive (sans témoin crédible et sans autopsie, puisque, pour d’obscures raisons religieuses, les corps sont expatriés illico à Jérusalem) ». Depuis 2012, Laurent Guyénot « s'[intéresserait] principalement à l’histoire contemporaine de l’ ”État profond” américano-sioniste ».

Il défend également la thèse selon laquelle les attentats du 11 septembre 2001 ont été orchestrés par l’Etat d’Israël.

En 2013, Laurent Guyénot a publié un texte défendant la thèse d’une manipulation dans la mort de Neda Agha Soltan, une étudiante iranienne abattue sous les caméras en 2009 à Téhéran dans le cadre du mouvement vert.

 

IL A ÉCRIT :

« Comme Alain Soral ne cesse de le répéter, par l’idéologie du choc des civilisations, l’élite judéo-sioniste exacerbe et instrumentalise l’opposition séculaire entre les civilisations islamique et chrétienne. Plus précisément, ce réseau qui travaille à l’accomplissement du projet biblique de domination des nations par Israël se sert de l’islamisme pour monter la chrétienté contre les pays arabes ennemis d’Israël et se sert de l’Empire chrétien pour les détruire militairement. La triangulation fonctionne à plein régime. »

Source : Laurent Guyénot, « Du Yahvisme à l’islamisme. Judaïsme, arabité et islam primitif », Égalité & Réconciliation, 20 janvier 2018.

« Ce qui exaspère les gens, c’est l’influence disproportionnée d’une élite financière, culturelle, politique, médiatique, dont la loyauté première va à elle-même et à Israël, et qui apparaît de plus en plus comme corrosive du tissu social national. (…) Israël est aujourd’hui sur la scène internationale l’équivalent de ce qu’est un psychopathe dans la communauté des hommes ; sa capacité d’intimider et de manipuler est stupéfiante. Il est toujours dangereux de s’attaquer à un psychopathe. Mais il est plus dangereux encore de se soumettre à sa domination ».

Source : Laurent Guyénot, interview à Rivarol, 30 mai 2018.

 

(Dernière mise à jour : 25/05/2019)