Sarah Firth, basée à Londres, ne cautionne pas la couverture du crash, sur fond de conflit russo-ukrainien, par la chaîne proche du Kremlin.

"Tous les jours, nous mentons." La journaliste Sara Firth, qui travaillait pour la chaîne Russia Today, a démissionné vendredi 18 juillet, rapporte Buzzfeed (en anglais). En cause, la couverture par cette chaîne proche du pouvoir russe du crash du vol MH17 en Ukraine.

"Quand la nouvelle est arrivée, je suis allée dans la rédaction et j’ai vu comment nous étions en train de couvrir cette information. J’ai su que je devais partir, raconte-t-elle. Il n’y avait aucun respect des faits. Nous avons diffusé des témoignages accusant le gouvernement ukrainien." Sur Twitter, elle ironise sur la règle n°1 de la chaîne : "C’est TOUJOURS la faute de l’Ukraine." (…)

Lire la suite sur FranceTV.info.

Voir aussi :
* Russia Today critiquée pour sa couverture du conflit syrien