Gene Rosen, l’homme qui a sauvé six enfants lors du massacre de Newtown, est harcelé par des théoriciens du complot, révèle le site internet Salon.

Le 14 décembre 2012, Gene Rosen, un psychologue à la retraite âgé de 69 ans, met à l’abri chez lui six enfants qui s’étaient enfuis de l’école primaire de Sandy Hook, alors qu’Adam Lanza, 20 ans, abat vingt de leurs camarades et six de leurs professeurs, rappelle le New York Daily News.

Depuis, l’homme reçoit des coup de fils anonymes et des e-mails l’accusant de mentir et de jouer un rôle. Des dizaines de blogs et de forums suprématistes blancs postent des messages antisémites et prétendent que Gene Rosen a inventé cette histoire. (…)

Lire la suite sur Slate.fr.

Voir aussi :
* Le massacre de Newtown vu par les conspirationnistes