Caroline Fourest m’a invité dans son émission de radio estivale pour évoquer en un peu moins d’une demi-heure la petite histoire de ce site, les ressorts du complotisme et l’industrie du complot qui s’épanouit sur Internet.

Très bonne écoute !

Source : Ils changent le monde, France Inter, 7 août 2014.

Erratum :
Deux jours après la diffusion de cette émission, deux sites conspirationnistes (l’un condamné pour provocation à la haine raciale et contestation de crimes contre l’humanité, l’autre administré par un dessinateur dieudonniste mis en examen pour provocation à la haine raciale) ont mis en ligne des textes intitulés – avec cette sobriété toute particulière que seule la bienveillance, soyons en sûrs, est capable d’inspirer – «Rudy Reichstadt et Caroline Fourest croient en la théorie du complot et en un "assassinat" concernant la mort de Salvador Allende» et «Caroline Fourest prise en flagrant délit de complotisme»…

Partant, mon attention a été attirée sur l’erreur qui s’est effectivement glissée quelques secondes avant la 5ème minute de cette interview et que je m’en voudrais de ne pas corriger : Salvador Allende n’a pas été assassiné, il s’est suicidé, assiégé dans son palais de la Moneda (à ce propos, on se reportera avec profit au livre de Thomas Huchon, Allende, c’est une idée qu’on assassine, éd. Eyrolles, 2013).

Faut-il préciser que nos amis conspirationnistes n’ont pas cherché à nous joindre pour nous demander si nous croyions réellement qu’« on nous ment » sur la mort d’Allende ? S’ils l’avaient fait, Caroline Fourest ou moi leur aurions peut-être répondu qu’Allende est toujours vivant – mais auraient-ils compris ?