"Du cas difficile des commentaires à propos des sujets sur les événements en Syrie" : saison 3.

Après les attaques lancées par les robots spammeurs de "l’armée électronique syrienne" au printemps puis à l’été dernier, nos réseaux sociaux sont désormais la cible d’autres commentaires de lecteurs. Les nuances sont plus difficiles à cerner que lorsqu’il s’agissait de textes automatiquement postés une vingtaine de fois, à la gloire de Bachar Al-Assad.

Mais l’objectif est le même : verser à nouveau dans la propagande, en semant la confusion quant à la réalité des faits et des enjeux dans la guerre larvée en cours depuis des mois, à Homs et dans tout le pays. (…)

Lire la suite sur Le Monde.fr

Voir aussi :
* Oui, la répression en Syrie est bien réelle, n’en déplaise à Meyssan et Cie
* Une religieuse au service de Bachar Al-Assad (Le Monde)
* Mère Agnès Marie de la Croix reconnaît que ses informations proviennent des moukhabarat syriens (Le Monde.fr)