Le « Plan Kalergi » – du nom de Richard Coudenhove-Kalergi (1894-1972), l’un des théoriciens de l’unification du continent européen – désigne un prétendu « plan » de génocide des peuples blancs européens par la submersion migratoire.

Il s’agit en réalité d’un mythe qui circule dans les franges les plus radicalisées de l’extrême droite depuis plusieurs années. Prenant appui sur la thèse d’un complot juif mondial, il consiste en un collage de citations dénaturées et sorties de leur contexte.

En 2005, le négationniste et militant néonazi autrichien Gerd Honsik a publié un ouvrage dénonçant ce prétendu « plan ». Ce mythe complotiste est également relayé par des figures de la complosphère francophone comme Pierre Hillard, Marion Sigaut, Alain Soral, Piero San Giorgio ou encore par l’ex-eurodéputé britannique, leader du British National Party (extrême droite), Nick Griffin.

Dans une intervention au Parlement européen (il en était membre de 2009 à 2014), ce dernier a déclaré :

« Lorsque le parrain de l’Union européenne, Richard Coudenhove-Kalergi, a publié le plan pour une Europe unie et l’ethnocide des peuples d’Europe, l’encouragement de l’immigration massive des non-Blancs était au centre du complot. Depuis lors, une alliance impie de gauchistes, de capitalistes et de suprémacistes sionistes a comploté pour promouvoir l’immigration et le métissage dans le but délibéré de nous arracher à l’existence dans nos pays d’origine. Alors que la résistance indigène à cette industrie de modification génétique humaine s’accroît, l’élite criminelle cherche de nouveaux moyens de camoufler son projet. D’abord, leurs pions immigrés étaient des travailleurs invités temporaires ; ensuite, c’était une expérience multiraciale ; enfin, c’était des réfugiés et la réponse à une population en diminution. Différentes excuses, différents mensonges – et l’asile n’en est qu’un autre. Mais le véritable objectif reste le même : le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité, la « Solution finale » au problème de l’Europe chrétienne. Ce crime exige une nouvelle série de procès de Nuremberg, et vous serez sur le banc des accusés. »

Dans un live diffusé sur la chaîne YouTube « Initiative Citoyenne » le 11 février 2021, les youtubeurs complotistes Jean-Jacques Crèvecoeur, Christian Tal Schaller, Chloé Frammery et Marie-Lyne Vuattoux (alias M-Lyne) ont relayé ce discours de Nick Griffin au Parlement européen.

Dans la nuit du 18 au 19 février 2019, des croix gammées ainsi que l’inscription « plan Kalergi » ont été taguées sur des dizaines de tombes dans le cimetière juif de Quatzenheim (Bas-Rhin).

 

Voir aussi :

The Kalergi Plan, Biopsy of a Lie

 

(Dernière mise à jour le 13/03/2021)