Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Perte de contrôle, incertitude et théorie du complot

[LU SUR LE WEB] Les théories du complot ont plus de chances de fonctionner chez ceux qui ont le sentiment de perdre le contrôle sur leurs vies. Ce qui pourrait, du coup, contribuer à faire comprendre pourquoi une personne qui croit à une théorie du complot a plus de chances de croire à une deuxième.

Selon Jan-Willem van Prooijen, de l’Université VU d’Amsterdam, qui a étudié pendant six ans ceux qui croient, ces théories ont tendance à fleurir pendant des périodes d’incertitude économique ou politique — ce qui, déjà, accentue le sentiment de perdre le contrôle sur nos vies. Ces gens, expliquent-ils, essaient d’abord de comprendre et connectent des faits qui ne sont pas nécessairement liés entre eux. [...]

Lire la suite sur le site de l'Agence Science-Presse.

 

Voir aussi :

Psychologie, superstitions et théories du complot

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross