Le Dr Patrick Bellier (capture d’écran CNews, septembre 2020).

Le Dr Patrick Bellier est un médecin installé à Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône). Interviewé par CNews sur son opposition au port du masque chirugical dans son cabinet, il se réclame notamment des professeurs Perronne et Toussaint.

Patrick Bellier accède à la notorité début septembre 2020, lorsqu’il publie sur Internet sa « lettre d’un pneumologue à bout de nerfs ».

Dans ce texte publié sur le site Mediapart puis dépublié pour non-respect de la Charte de participation du site, le médecin dénonce une « hystérie collective créée et entretenue par ce gouvernement » autour de la Covid-19. Selon lui, « 80 % des diagnostics de covid sont faux, surtout sur les causes de décès. » Il affirme en outre, trompeusement, que « cette “épidémie” de covid actuelle […] purement virale est terminée depuis fin mai : zéro décès, quelques rares hospitalisations, quelques rarissimes patients en réa. »

« Il existe, poursuit le Dr Bellier, des extrapolations de mages, de gourous, qui disent que peut être demain, si les astres sont favorables, selon l’âge du capitaine et selon les boules de cristal, il y aura une deuxième vague. Ces imbéciles, épidémiologistes, infectiologues, ou n’ayant aucune connaissance dans le domaine, sèment la terreur et malheureusement conseillent le gouvernement, trop bête pour comprendre de lui-même. […] Ils nous emmerdent avec leurs masques obligatoires pour une épidémie qui est terminée et ils empêchent même la protection de masse. Ce sont des criminels. »

Les propos de Patrick Bellier sont relayés sur plusieurs sites à caractère conspirationniste comme Covidinfos.net [archive].

Le 11 septembre 2020, Patrick Bellier, invité de l’émission de Cyril Hanouna « Balance ton post » sur C8, a été contraint de quitter le plateau après avoir exécuté le geste de la quenelle, un geste très ambigu régulièrement effectué par des partisans du polémiste antisémite Dieudonné M’Bala M’Bala.

Patrick Bellier a été convoqué devant le Conseil départemental de l’Ordre des médecins le 18 septembre 2020.

En décembre 2020, l’Agence régionale de santé (ARS) de Lyon a interdit l’exercice de la médecine au Dr Bellier pour une durée de cinq mois avec effet immédiat, mesure conservatoire dans l’attente d’une décision au fond du conseil disciplinaire de l’Ordre des Médecins du Rhône. Sur son répondeur professionnel, Patrick Bellier a laissé le message suivant :

« Je viens d’être interdit d’exercer parce que je refuse de mettre un masque. La dictature Macron a fini par m’avoir. La décision a été appliquée par l’Agence régionale de santé, qui est, bien sûr, aux ordres et à la botte de la dictature Macron. Je suis désolé mais je ne peux plus travailler […] pourtant je pense avoir rendu service à pas mal de monde. »

 

(Dernière mise à jour le 12/12/2020)