Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Le Monde enquête sur Kémi Séba

Publié par La Rédaction23 septembre 2008,

L''homme avait fait irruption sur la scène médiatique en mai 2006 en réalisant une descente spectaculaire dans le quartier juif historique de la rue des Rosiers (4e arrondissement). L'opération, qui avait rassemblé une vingtaine de militants noirs de son groupuscule, la Tribu Ka, n'avait pas débouché sur des violences mais avait conduit le ministre de l'intérieur à dissoudre l'organisation, en juillet 2006, pour "incitation à la haine raciale" et "antisémitisme".

Deux ans après, notre enquête montre que Kémi Séba, 27 ans, d'origine béninoise, né à Strasbourg, de son vrai nom Stellio Capo Chichi, a changé de stratégie mais continue son combat en multipliant les contacts et les initiatives avec des radicaux d'extrême droite et des mouvements religieux. Celui qui s'est longtemps fait appeler le "fara" (guide) cherche aussi, désormais, à capter le public des jeunes de banlieue en surfant sur les théories du complot.

Lire la suite sur le site du Monde. Et la "contre-propagande" de Kémi Séba sur Internet.

Voir aussi :
* Kémi Seba part en croisade contre... les Illuminati !
* Fallait pas l'inviter ! Kémi Seba au 13h de TF1...
* Princess Erika : définitivement « trop de blabla »...

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross