Capture d’écran (16/03/2020).

Klagemauer TV (ou Kla.TV) est un site suisse germanophone dirigé par un certain Kaleb Tschabold. C’est l’un des sites les plus prolifiques en matière de contenus conspirationnistes antisémites en langue allemande (« Klagemauer » signifie « Mur des Lamentations »).

Le site est en fait une émanation du réseau d’Ivo Sasek, à l’origine de diverses initiatives comme la « Coalition Anti-Censure » (AZK) – présentée par son fondateur comme « une plate-forme pour les gens qui sont calomniés, opprimés et terrorisés par les grands médias » – ou encore l’« Organic Christ Generation » (OGC). Ces structures sont basées en Suisse, à Walzenhausen, tout comme Kla.TV (avec sa déclinaison jugend-tv.net), enregistré par Elias Sasek, le fils d’Ivo Sasek.

Apparu en 2012, le site revendique une ligne de conduite dénuée ambiguïté : « Le mensonge des grands médias commence par l’illusion de leur diversité, alors qu’au niveau mondial ils sont quasiment tous entre les mains d’une seule direction. A travers une répression conséquente des voix opposées, ils arrivent à maintenir debout des mensonges extrêmement dangereux ».

Kla.TV propose des émissions, des vidéos et des documentaires dans plus de 40 langues, traitant des thèmes classiques de la contre-culture conspirationniste : le 11-Septembre, les vaccins, les Rothschild, l’« État profond », etc. :

Capture d’écran de la rubrique “Vidéos populaires” de Kla.TV (17/03/2020).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vidéo la plus vue (près de 2 millions de fois) est intitulée : « La 5G est un danger pour le corps et la vie ». Il y est affirmé que « la 5G ouvre la voie à une “dictature de la surveillance” ».

La vidéo mise en ligne à l’occasion du 16e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 est intitulée « La version officielle s’effondre comme un château de cartes ». Vue plus de 780 000 fois, elle affirme que « les chercheurs, les scientifiques, les pilotes du monde entier, ne se contentent pas des explications continuelles venant des politiques et des médias. Visiblement, certaines choses ne sont pas claires. Cela fait plutôt penser à un attentat mis en scène, c’est-à-dire que des services secrets auraient effectué ces attentats sur ordre du gouvernement ». Et de poursuivre : « il est grand temps maintenant de faire de vraies excuses pour avoir délibérément évité de remettre en cause pendant des années toute cette histoire américaine de thèses physiques fantaisistes ; et aussi pour avoir apporté votre soutien belliciste à la version officielle du 11 septembre. C’est cela qui a déclenché les vagues de réfugiés et de terrorisme que nous connaissons chez nous ».

« Le coronavirus : “Produit du hasard” ou spécifiquement utilisé comme arme biologique » a été mise en ligne sur YouTube dans sa version originale le 24 février 2020. Sur le site, la vidéo cumule en quelques jours plus d’un million de vues. « Chers téléspectateurs, faites-vous votre propre opinion pour savoir si le coronavirus est arrivé par pur hasard ou s’il a été délibérément utilisé comme arme biologique militaire. Les sources seront indiquées dans le générique ».

Elle fait partie des « Top-Thèmes » comme celle titrée « Le contrôle des Rothschild » (400 976 vues) qui entend prouver que 99% de la population mondiale est contrôlée par une élite juive en s’appuyant sur cette pseudo-démonstration : « 500 billions de dollars d’actifs, contrôle de 164 banques, déclenchement de guerres, domination de présidents et d’États. On attribue ce fait et bien d’autres choses encore à la famille Rothschild. […] Jugez par vous-même de l’affirmation selon laquelle la dynastie Rothschild était la famille la plus puissante du monde ». La vidéo diffuse une fausse liste de banques prétendument « détenues et contrôlées par les Rothschild ».

Ivo Sasek ne fait pas non plus mystère de son adhésion au négationnisme. Lorsqu’on lui demande ce qu’il pense de l’Holocauste, il réplique qu’« à cette époque », il n’était pas encore né. Par conséquent, c’est « seulement par ouï-dire » qu’il pourrait se « faire son opinion ». En novembre 2012, il invite l’avocate négationniste Sylvia Stolz dans le cadre de la 8e conférence de la Coalition anti-censure à Coire (Suisse). Celle qui a assuré la défense d’Ernst Zündel y est intervenue pendant une heure trente, déclarant notamment qu’« il n’est pas possible d’établir une constatation concluante qu’un génocide ait eu lieu » pendant la Seconde Guerre mondiale.

À plusieurs reprises, la chaîne YouTube du site allemand a été bloquée momentanément. Par exemple, le 26 septembre 2019, YouTube a informé Kla.TV que la vidéo intitulée « Mélange de peuples par déplacement de population » (9 février 2018) avait été supprimée parce que son contenu enfreignait les règles d’utilisation de la plateforme sur la prévention des discours de haine.

 

(Dernière mise à jour le 09/04/2020)