Depuis que plusieurs rivières d’Ile-de-France sont sorties de leur lit et ont inondé quelques villes au passage, certains crient au complot: elles seraient sacrifiées pour conserver Paris au sec. Décryptage.

A mesure que l’eau s’écoule, la rumeur court. "Le seul pompier qu’on a croisé nous a dit ‘Ils veulent protéger Paris en n’empêchant pas l’eau de s’infiltrer ici.’ Et nous alors?" tempêtait Yan, jeudi, une rescapée des inondations qui touchent Longjumeau (Essonne), où la rivière Yvette a massivement débordé.

Les autorités laisseraient volontairement sous les eaux les habitants des villes voisines de la capitale pour la conserver au sec ? "Ce n’est un secret pour personne", abondait un autre Longjumellois, interrogé le même jour.

A chaque nouvelle crue en Île-de-France, le complot resurgit. Et même ceux qui n’ont pas les pieds mouillés y croient. (…)

Lire la suite sur le site de L’Express.

Voir aussi :
* A Abbeville coulent la Somme et la rumeur (Libération, 10 avril 2001)