“Qui est derrière les manifestants de Wall Street ?” Sous ce titre, une longue dépêche publiée hier par l’agence Reuters faisait état de “liens financiers indirects” entre le mouvement Occupy Wall Street et le milliardaire George Soros, sans éléments probants. Polémique sur Internet, et au sein même de Reuters.

Rapidement, le titre de Reuters a été modifié, devenant : “Soros ne finance pas les manifestations de Wall Street”. Mais le texte n’a pas changé : la dépêche reprend les attaques des conservateurs américains, s’interrogeant sur le financement du mouvement des Indignés, qui s’est étendu dans toute l’Amérique en quatre semaines.

L’agence explique qu’un nom est cité avec insistance: celui de George Soros, 7e fortune mondiale selon la liste publiée chaque année par le magazine Forbes.

Soros est, avec Warren Buffett, l’une des bêtes noires des Républicains : ce financier milliardaire professe ouvertement des idées de gauche. Il finance un grand nombre d’ONG partout dans le monde, et avait appelé l’administration Obama à nationaliser certaines banques lors de la crise financière en 2008. (…)

Lire la suite sur le site d’Arrêt sur images.