Fort Detrick est une base militaire américaine située dans le Maryland. Elle abrite un institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses, le United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases (USMRIID), dont le laboratoire de haute sécurité, classé P4, travaille sur des maladies telles que l’anthrax, Ebola ou le bacille de la peste afin de conjurer le risque bioterroriste.

Un programme de développement d’armes biologiques a été mené à Fort Detrick jusqu’à ce que l’Administration Nixon y mette fin en 1969. Un mythe complotiste s’est formé autour de Fort Detrick, prétendant que ce programme continuerait à être actif de manière clandestine.

Dans les années 1980, les services de renseignements soviétiques ont orchestré une opération de désinformation destinée à amplifier les rumeurs autour de l’origine du SIDA, avançant l’idée que le virus de cette maladie aurait été conçu artificiellement à Fort Detrick – une théorie du complot reprise notamment à son compte par le politicien américain Ron Paul.

Avec l’apparition de la pandémie de Covid-19 en 2020, les autorités chinoises martèlent un message similaire concernant l’origine du coronavirus SARS-CoV-2.

 

Pour aller plus loin :

 

(Dernière mise à jour le 13/05/2022)