Aux vaccino-sceptiques, la star d’Hollywood rappelle quelques conseils de bon sens. « C’est simple : si votre maison est en feu, vous n’allez pas sur YouTube, vous appelez les pompiers », écrit-il.

Source : compte Facebook d’Arnold Schwarzenegger (capture d’écran, 20/01/2021).

Arnold Schwarzenegger s’engage contre la défiance anti-vaccinale. L’acteur américain et ancien gouverneur de Californie s’est fait drive-vacciner sous les caméras il y a trois jours. Une action qui lui a valu de très nombreux commentaires sur les réseaux sociaux auxquels il a pris le temps de répondre.

L’une de ses réponses a recueilli plus de 22 000 likes à ce jour. La star hollywoodienne y défend le primat de l’expertise contre ceux qui remettent en cause les recommandations de la communauté scientifique en matière de vaccination :

« Je l’ai dit à quelqu’un dans les commentaires, mais je pense que beaucoup d’entre vous ont besoin de l’entendre.

Je dis toujours que vous devez connaître vos points forts et écouter les experts. Si vous voulez en savoir plus sur la construction des biceps, écoutez-moi, parce que j’ai passé ma vie à étudier comment obtenir le « pic » parfait et qu’on m’a appelé le plus grand culturiste de tous les temps. Nous avons tous des spécialités différentes.

Le Dr Fauci [directeur de l’Institut national de l’allergie et des maladies infectieuses des États-Unis – ndlr] et tous les virologues, les épidémiologistes et les médecins ont étudié les maladies et les vaccins pendant toute leur vie, alors je les écoute et je vous invite à faire de même. Aucun d’entre nous ne va en apprendre plus qu’eux en regardant quelques heures de vidéos. C’est simple : si votre maison est en feu, vous n’allez pas sur YouTube, vous appelez les pompiers. Si vous avez une crise cardiaque, vous ne demandez pas conseil sur Facebook, vous appelez une ambulance. Si neuf médecins vous disent que vous avez un cancer et que vous devez le traiter sous peine d’en mourir, et qu’un seul médecin vous dit que le cancer va disparaître, vous devez toujours vous ranger du côté des neuf autres. Aujourd’hui, pratiquement tous les vrais experts du monde entier nous disent que le vaccin est sûr et en face, certaines personnes sur Facebook disent le contraire.

En général, je pense que si le cercle des personnes en qui vous avez confiance devient de plus en plus petit et que vous vous retrouvez de plus en plus isolé, cela devrait être un signe avant-coureur de la désinformation. Certaines personnes disent qu’écouter les experts, c’est être faible. C’est faux. Il faut de la force pour admettre que vous ne savez pas tout. La faiblesse, c’est de penser que vous n’avez pas besoin de l’avis d’un expert et de n’écouter que les sources qui confirment ce que vous voulez croire. »

 

Voir aussi :