Selon Jean-Yves Camus, le geste de ralliement que Dieudonné a baptisé “la quenelle” n’est pas réductible à un simple pied de nez au “Système”. Dans une interview accordée récemment au site Akadem.org, le politologue, spécialiste des extrémismes, soutient que ce geste revêt une signification politique. Au cours des dix dernières années, voire depuis le début de la seconde Intifada, on a assisté, explique-t-il, au « retour de la théorie du complot comme explication du monde ». Et pas seulement à l’extrême droite…

Ecoutez l’analyse de Jean-Yves Camus en cliquant ci-dessous :

Source : « Dieudosphère, “quenelle”, internet… Quand l’humour ne fait plus rire… », Akadem, décembre 2013.

Voir aussi :
* Jean-Yves Camus, « L’idéologie de Dieudonné repose sur la théorie du complot » (Le JDD, 28 décembre 2013)