La récente « une » de Libération consacrée à ces électeurs de gauche qui ne se voient pas choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen a inspiré Morgan Navarro.