Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Le terme « shoatisme » est un néologisme répandu dans la complosphère francophone antisémite pour dénoncer l'instrumentalisation, réelle ou supposée, de la mémoire de la Shoah, identifiée à une croyance mensongère, à une idéologie ou encore à un dogme religieux.

Procédant d'une opération de banalisation et de minimisation voire de contestation de la réalité du génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, le mot est souvent utilisé dans des discours à caractère négationniste.

Dénué de fondement scientifique, le mot a été popularisé par des groupes et des médias d'extrême droite tels que Égalité & Réconciliation ou Rivarol.

 

(Dernière mise à jour le 05/06/2024)

Cet article est en accès libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture

Le terme « shoatisme » est un néologisme répandu dans la complosphère francophone antisémite pour dénoncer l'instrumentalisation, réelle ou supposée, de la mémoire de la Shoah, identifiée à une croyance mensongère, à une idéologie ou encore à un dogme religieux.

Procédant d'une opération de banalisation et de minimisation voire de contestation de la réalité du génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, le mot est souvent utilisé dans des discours à caractère négationniste.

Dénué de fondement scientifique, le mot a été popularisé par des groupes et des médias d'extrême droite tels que Égalité & Réconciliation ou Rivarol.

 

(Dernière mise à jour le 05/06/2024)

Depuis seize ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross