Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Romana Didulo (capture d'écran YouTube, 26/05/2021).

Romana Didulo est une quinquagénaire d'origine philippine établie au Canada qui, depuis la fin du mois de mai 2021, se présente comme la « chef d'Etat, commandant en chef, chef du gouvernement et reine du Canada ».

Elle est la fondatrice en 2020 d'un mouvement n'ayant d'existence que sur les réseaux sociaux : « Canada1st Party of Canada ». Romana Didulo prétend également être en contact avec une « fédération galactique ».

Le 28 mai 2021, elle a publié sur les réseaux sociaux une lettre ouverte par laquelle elle ordonne la cessation de toute vaccination contre le Covid-19 et interdit les tests PCR, le port du masque, les confinements et les quarantaines. Elle a laissé entendre que ceux qui enfreindraient ses instructions seront mis à mort.

Le site complotiste QActus a relayé cette lettre ouverte au début du mois de juin 2021 [archive].

Selon ses partisans, qui se recrutent dans la mouvance QAnon, elle mène une guerre secrète contre une cabale pédophile contrôlant actuellement le pays.

Le site d'information Vice.com a révélé le 28 juillet 2021 que Romana Didulo avait levé plus de 54 000 dollars de dons à partir de la plateforme de financement participatif GOFundMe, afin d'aider les personnes ayant perdu leurs maisons lors des incendies qui ont ravagé la province canadienne de la Colombie-Britannique. La cagnotte a finalement été gelée puis supprimée, avec remboursement de tous les donateurs, car elle violait les conditions d'utilisation de la plateforme.

Le 27 novembre 2021, Romana Didulo a été interpellée par l'équipe antiterroriste de la Gendarmerie royale du Canada pour avoir encouragé les 70 000 abonnés de son fil Telegram à « tirer pour tuer » toute personne administrant des vaccins à des jeunes de moins de 19 ans. Un mandat de perquisition a été exécuté à sa demeure et Romana Didulo a été placée en garde à vue le temps de subir une évaluation psychiatrique avant d'être remise en liberté.

 

(Dernière mise à jour le 01/12/2021)

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross