Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Doppelgänger (opération – )

Voir toutes les notices

« Doppelgänger » est le nom d'une opération numérique de désinformation russe consistant à mettre en ligne des sites internet reproduisant à l'identique des sites de médias fiables afin de diffuser de fausses informations.

Les sites du Monde, du Parisien, de 20 Minutes, du Figaro et de dizaines d'autres médias comme Bild, AnsaThe Guardian ou RBC Ukraine ont été visés par cette opération, dont l'existence a notamment été révélée par l'ONG EU DisinfoLab en septembre 2022 et qui a fait l'objet en juin 2023 d'un rapport de Viginum, l’organisme français de lutte contre les ingérences numériques étrangères.

Au printemps 2023, le site du journal Le Parisien (leparisien.fr) a ainsi été victime de cette opération de propagande relayée notamment par l’ex-sénateur Yves Pozzo di Borgo, visé par une enquête pour corruption en lien avec la Russie, et par l'ex-officier Jacques Hogard [archive].

Source : Twitter, 05/05/2023.

Relevant de la « guerre hybride » menée contre les démocraties occidentales par la Russie, cette campagne est décrite par le président de Reporters sans frontières (RSF) comme « une opération massive d'usurpation d'identité de grands médias [qui] cause à l'évidence un dommage à de grands médias d'information, au-delà de manipuler son audience. »

 

(Dernière mise à jour le 21/06/2023)

Cet article est en accès libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture

« Doppelgänger » est le nom d'une opération numérique de désinformation russe consistant à mettre en ligne des sites internet reproduisant à l'identique des sites de médias fiables afin de diffuser de fausses informations.

Les sites du Monde, du Parisien, de 20 Minutes, du Figaro et de dizaines d'autres médias comme Bild, AnsaThe Guardian ou RBC Ukraine ont été visés par cette opération, dont l'existence a notamment été révélée par l'ONG EU DisinfoLab en septembre 2022 et qui a fait l'objet en juin 2023 d'un rapport de Viginum, l’organisme français de lutte contre les ingérences numériques étrangères.

Au printemps 2023, le site du journal Le Parisien (leparisien.fr) a ainsi été victime de cette opération de propagande relayée notamment par l’ex-sénateur Yves Pozzo di Borgo, visé par une enquête pour corruption en lien avec la Russie, et par l'ex-officier Jacques Hogard [archive].

Source : Twitter, 05/05/2023.

Relevant de la « guerre hybride » menée contre les démocraties occidentales par la Russie, cette campagne est décrite par le président de Reporters sans frontières (RSF) comme « une opération massive d'usurpation d'identité de grands médias [qui] cause à l'évidence un dommage à de grands médias d'information, au-delà de manipuler son audience. »

 

(Dernière mise à jour le 21/06/2023)

Inscrivez-vous à notre newsletter 

Depuis seize ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross