Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Page d'accueil de Crashdebug.fr (Capture d’écran le 28/02/2023).

Crashdebug.fr est un site conspirationniste francophone lancé en novembre 2009. Il se présente comme un « blog d’informations indépendant », affichant comme ligne éditoriale sa volonté de « recoller les pièces du puzzle du complot universel » et de « tracer la lente et régulière progression du Nouvel ordre mondial ».

Crashdebug.fr est présenté par le site de notation des médias NewsGuard comme un « site géré anonymement qui a publié des allégations démenties en matière de santé, notamment sur le COVID-19 et les dangers présumés de la vaccination », qui « enfreint gravement les principes journalistiques de base ».

La dénomination du blog est liée au monde de l’informatique, dont semble provenir son animateur quasi-unique, « Folamour », à la fois webmaster et « auteur » de la presque totalité des contenus. Les très nombreuses pages proposées par le site sont en fait, dans leur immense majorité, des articles repris d’une galaxie très large de sites conspirationnistes francophones ou anglophones. Folamour édite la plupart des articles qu’il reproduit en rédigeant un chapeau d’introduction qui verse allégrement dans le complotisme. Les articles se trouvent renforcés par des liens en bas de page qui renvoient vers des contenus appuyant les thèses développées.

Avec ce mode de fonctionnement, Crashdebug.fr est en mesure de proposer un contenu foisonnant avec un rythme moyen dépassant les quatre publications par jour. Le site propose également du contenu vidéo repris d’autres médias, via les plateformes de vidéos en ligne.

Si la thématique informatique était très présente aux débuts de Crashdebug.fr, le contenu s’est rapidement recentré vers un conspirationnisme plus classique, balayant le large spectre des thématiques chères à la complosphère, avec des incursions jusqu’à l’ufologie.

La plupart des publications se concentre sur des sujets liés aux nouvelles technologies et à la science. Le Covid-19 a donné lieu à une explosion des théories du complot, de la supposée origine fabriquée de l'épidémie aux vaccins-tueurs, en passant par le Great Reset, la « dictature sanitaire », la dangerosité des masques, etc.

Dans un post de décembre 2020, pour introduire le documentaire conspirationniste « Mal traités », Folamour choisissait par exemple ces mots  :

« Ils ont massacré notre peuple, notre économie et notre pays, alors qu'on avait des traitements qui fonctionnaient, et qui fonctionnent toujours, l'ordre des médecins interdit aux généralistes qui utilisent ces molécules d'en parler sous peine de radiation. Vous comprenez ? Ils nous imposent des confinements, des masques, des vaccins à la technologie délirante, ils euthanasient nos vieux au Rivotril, etc. Alors que nous AVONS des traitements précoces conventionnels qui fonctionnent (même si ce n'est pas la panacée mais 47% d'amélioration quand même). Ces gens ne sont ni plus ni moins que des assassins de masse en costume cravate, et j'espère qu'ils seront jugés comme tels par l’histoire. »

Avec le déclenchement de l'invasion de l'Ukraine par la Russie au printemps 2022, Crashdebug.fr adopte une ligne pro-Kremlin qu'on retrouve dans une large fraction de la complosphère.

Mais le sujet des vaccins contre le Covid-19 continue d'émailler les contenus du site. On retrouve encore des articles (repris d'autres plateformes complotistes) affirmant que les vaccins à ARN messager contiendraient du graphène : « Plus de détails sur ce qu'on a collecté là-dessus en informations complémentaires en bas d'article, mais si ces gens 'injectés' diffusent une adresse MAC RFID (ce que encore une fois confirme ce livre), il sera très facile d'associer leur identité à leur adresse MAC, et de leur octroyer un portefeuille numérique......... (je sais je délire à voix haute, mais ça me paraîtrait logique), rappelez vous la 'marque de la bête...' des écrits prophétiques, sans laquelle nul ne pourras (sic) acheter ni vendre » [archive].

En 2022, la fréquentation du site s'établit à un peu moins de 72 000 visiteurs par mois en moyenne (données SimilarWeb).

 

(Dernière mise à jour le 20/08/2023)

Cet article est en accès libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture
Page d'accueil de Crashdebug.fr (Capture d’écran le 28/02/2023).

Crashdebug.fr est un site conspirationniste francophone lancé en novembre 2009. Il se présente comme un « blog d’informations indépendant », affichant comme ligne éditoriale sa volonté de « recoller les pièces du puzzle du complot universel » et de « tracer la lente et régulière progression du Nouvel ordre mondial ».

Crashdebug.fr est présenté par le site de notation des médias NewsGuard comme un « site géré anonymement qui a publié des allégations démenties en matière de santé, notamment sur le COVID-19 et les dangers présumés de la vaccination », qui « enfreint gravement les principes journalistiques de base ».

La dénomination du blog est liée au monde de l’informatique, dont semble provenir son animateur quasi-unique, « Folamour », à la fois webmaster et « auteur » de la presque totalité des contenus. Les très nombreuses pages proposées par le site sont en fait, dans leur immense majorité, des articles repris d’une galaxie très large de sites conspirationnistes francophones ou anglophones. Folamour édite la plupart des articles qu’il reproduit en rédigeant un chapeau d’introduction qui verse allégrement dans le complotisme. Les articles se trouvent renforcés par des liens en bas de page qui renvoient vers des contenus appuyant les thèses développées.

Avec ce mode de fonctionnement, Crashdebug.fr est en mesure de proposer un contenu foisonnant avec un rythme moyen dépassant les quatre publications par jour. Le site propose également du contenu vidéo repris d’autres médias, via les plateformes de vidéos en ligne.

Si la thématique informatique était très présente aux débuts de Crashdebug.fr, le contenu s’est rapidement recentré vers un conspirationnisme plus classique, balayant le large spectre des thématiques chères à la complosphère, avec des incursions jusqu’à l’ufologie.

La plupart des publications se concentre sur des sujets liés aux nouvelles technologies et à la science. Le Covid-19 a donné lieu à une explosion des théories du complot, de la supposée origine fabriquée de l'épidémie aux vaccins-tueurs, en passant par le Great Reset, la « dictature sanitaire », la dangerosité des masques, etc.

Dans un post de décembre 2020, pour introduire le documentaire conspirationniste « Mal traités », Folamour choisissait par exemple ces mots  :

« Ils ont massacré notre peuple, notre économie et notre pays, alors qu'on avait des traitements qui fonctionnaient, et qui fonctionnent toujours, l'ordre des médecins interdit aux généralistes qui utilisent ces molécules d'en parler sous peine de radiation. Vous comprenez ? Ils nous imposent des confinements, des masques, des vaccins à la technologie délirante, ils euthanasient nos vieux au Rivotril, etc. Alors que nous AVONS des traitements précoces conventionnels qui fonctionnent (même si ce n'est pas la panacée mais 47% d'amélioration quand même). Ces gens ne sont ni plus ni moins que des assassins de masse en costume cravate, et j'espère qu'ils seront jugés comme tels par l’histoire. »

Avec le déclenchement de l'invasion de l'Ukraine par la Russie au printemps 2022, Crashdebug.fr adopte une ligne pro-Kremlin qu'on retrouve dans une large fraction de la complosphère.

Mais le sujet des vaccins contre le Covid-19 continue d'émailler les contenus du site. On retrouve encore des articles (repris d'autres plateformes complotistes) affirmant que les vaccins à ARN messager contiendraient du graphène : « Plus de détails sur ce qu'on a collecté là-dessus en informations complémentaires en bas d'article, mais si ces gens 'injectés' diffusent une adresse MAC RFID (ce que encore une fois confirme ce livre), il sera très facile d'associer leur identité à leur adresse MAC, et de leur octroyer un portefeuille numérique......... (je sais je délire à voix haute, mais ça me paraîtrait logique), rappelez vous la 'marque de la bête...' des écrits prophétiques, sans laquelle nul ne pourras (sic) acheter ni vendre » [archive].

En 2022, la fréquentation du site s'établit à un peu moins de 72 000 visiteurs par mois en moyenne (données SimilarWeb).

 

(Dernière mise à jour le 20/08/2023)

Inscrivez-vous à notre newsletter 

Depuis seize ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross