“Nous ne sommes pas Charlie – ERTV rencontre Kevin Barrett”, E&R, 17 juin 2016.

Kevin Barrett (1959 -) est un propagandiste de la théorie du complot sur le 11-Septembre. Selon lui, non seulement les attentats ont été commandités par le gouvernement américain mais les cassettes dans lesquelles Oussama Ben Laden revendique les attentats sont toutes fausses : « les événements du 11 septembre n’ont rien à voir avec l’Islam. La guerre contre le terrorisme est aussi manipulée que le dernier enregistrement de Ben Laden ».

Il est également persuadé que les attentats de Madrid (11 mars 2004) et de Londres (7 juillet 2005) ont été commis non par des terroristes islamistes mais par des services secrets américains ou occidentaux.

Il s’est illustré au cours des dernières années pour avoir écrit que les attentats du 11 septembre 2001 ont été annoncés à l’avance dans un épisode du dessin animé Les Simpsons (lire : ”Les Simpsons étaient-ils au courant des attentats du 11-Septembre ?”) ainsi que pour sa complaisance à l’égard des thèses niant l’existence des chambres à gaz.

En 2015, peu après l’attaque de la rédaction de Charlie Hebdo, il publie un texte intitulé « “L’attaque de Charlie Hebdo” à Paris : une autre opération sioniste sous fausse bannière ? ». Il y décrit l’attentat comme un châtiment sioniste « orchestré » en raison de la politique étrangère française vis-à-vis d’Israël et des Palestiniens. Barrett sous-entend également l’implication de l’Etat hébreu dans « les avions malaisiens… qui tombent du ciel ». Ce serait selon lui la punition infligée par Israël à la Malaisie en raison de la politique de ce pays à son égard. Barrett évoque enfin le double attentat commis par Anders Breivik en 2011 en Norvège, qui a fait 77 victimes : il aurait été perpétré par Israël pour répliquer à la politique proche-orientale du parti travailliste norvégien.

Converti à l’islam en 1992, Kevin Barrett fait partie de l’association Scholars for 9/11 Truth. Il est également le co-fondateur de la Muslim-Jewish-Christian Alliance for 9/11 Truth et l’animateur du site TruthJihad.com (« le djihad pour la vérité »).

Ancien enseignant de Français, d’Arabe, d’Études Islamiques et de Lettres, il est rédacteur à Veterans Today et chroniqueur à Press TV, Russia Today, al-Etejah et d’autres chaînes internationales.

Kevin Barrett a dirigé la publication de l’ouvrage collectif Nous ne sommes pas Charlie. Des chercheurs indépendants questionnent le “11 Septembre” français. Parmi les 22 contributeurs figurent Alain Soral, Laurent Guyénot, Imran N. Hosein ou encore Cynthia McKinney.

En 2005, il commente ainsi un texte intitulé « Holocaust Fundamentalism ». L’auteur ? Un obscur négationniste du nom de Mark Green et publié sur nationalistlibrary.com, un site suprémaciste blanc.

 

IL ÉCRIT :

« As a rational person who is not a specialist in the subject of WWII, but who has studied the history of Zionist Big Lies vis-a-vis Palestine, I cannot possibly dismiss the arguments of people like Green, Irving, and even Zundel (traduction : « En tant qu’individu rationnel qui n’est pas un spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, mais qui a étudié l’histoire du Grand Mensonge Sioniste vis-à-vis de la Palestine, je ne peux pas écarter les arguments de gens comme Green, Irving et même Zündel, ndlr) ».

 
(Dernière mise à jour : 25/05/2019)