Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

François Hollande contre "les thèses complotistes" sur Internet

Les théories du complot sont dans le viseur de l'exécutif français. Après Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin, c'est François Hollande lui-même qui a fait part de son intention de lutter contre la diffusion des "thèses complotistes" sur internet.

Présent mardi 27 janvier au Mémorial de la Shoah à Paris, à l'occasion du 70e anniversaire de la libération du camp d'extermination d'Auschwitz, le chef de l'État a ainsi annoncé le lancement d'un "plan global de lutte contre le racisme et l'antisémitisme", organisé autour de trois idées : la sécurité, l'éducation et la "régulation du numérique". Car selon le chef de l'État, il faut "prendre conscience que les thèses complotistes prennent leur diffusion par internet et les réseaux sociaux". (...)

Lire la suite sur le site du Lab d'Europe 1.

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross