François de Siebenthal (capture d’écran Léman bleu, septembre 2020).

François de Siebenthal (1955 – ) est une figure de la complosphère suisse francophone.

Consul des Philippines à Lausanne et économiste de formation, ce militant historique d’Appel au peuple, une association suisse de « défense des intérêts des justiciables » dénonçant la franc-maçonnerie (il y dénonçait déjà en 2003 les « sociétés secrètes qui étranglent la classe moyenne et étendent leurs ramifications jusque parmi les hauts fonctionnaires de l’Etat de Vaud »), a connu une nouvelle notoriété sur sa chaîne YouTube à compter de la fin mars 2020.

En juillet 2020, François de Siebenthal est devenu le porte-parole du comité citoyen pour un référendum contre SwissCovid, une application de traçage des contacts en Suisse qu’il assimile à un « coup d’État ». On le retrouve aux côtés de la youtubeuse complotiste Chloé Frammery et de l’activiste Gérard Scheller. François de Siebenthal milite également activement contre le port du masque.

En septembre 2020, le site d’information Heidi.news et la chaîne de télévision genevoise Léman bleu ont enquêté sur François de Siebenthal et la mouvance complotiste qu’il anime en Suisse, révélant que l’homme n’hésitait pas à développer en privé un discours complotiste particulièrement radical mêlant SwissCovid, réseaux pédo-criminels, le Mossad et la 5G. Selon lui en effet, le virus de la Covid-19 « est une création humaine ».

Interviewé par la RTS en septembre 2020, François de Siebenthal y soutient que « la presse, elle est corrompue jusqu’à l’os, elle est au service de ceux qui nous infligent ça. » Selon lui, « il y a une entente entre une minorité de personnes qui abusent de leur pouvoir et qui veulent tuer. » Il estime que Bill Gates et l’OMS sont impliqués dans un vaste complot mondial autour du Covid-19. Par ailleurs, les élites dirigeantes auraient bâti les Georgia Guidestones (un mégalithe érigé anonymement en 1980 dans le nord-est de la Géorgie, aux États-Unis – ndlr) et mettraient « des cellules d’embryons avortés dans les vaccins. »

Le 23 décembre 2020, dans une interview donnée à New Tang Dynasty (NTD) Television (une chaîne liée au Falun Gong), François de Siebenthal prétend publiquement, sur la base de propos tenus par François Asselineau, le président de l’UPR, que l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République française en 2017 est dûe en réalité à une fraude.

 

IL A DIT :

« Sans toute cette comédie, nous pourrions très bien résister à cette attaque qui est simplement un exercice d’état-major organisé par des forces obscures qui veulent faire peur à toute la population mondiale. […] Certaines personnes ne veulent pas que je dise certaines choses, notamment que le Covid, c’est une marionnette qu’on agite devant tout le monde mais qui cache une réalité pire qui est la pédocriminalité rampante. La pédocriminalité, c’est des pédo-criminels qui gouvernent le monde actuellement par chantage et c’est eux qui manipulent les mass-medias. »

Source : « Enquête au coeur de la complosphère romande », lemanbleu.ch, 28 septembre 2020.

« C’est simple, c’est tout un plan. […] Et, à mon avis, je vais même plus loin : je pense que les Chinois ont même été payés pour faire ces images, pour terroriser le monde entier. Ils ont reçu le chèque ! […] Ils devaient sortir un virus très méchant et ils ont été au final assez gentils ces Chinois, ils ont pas sorti le plus méchant virus qu’ils avaient dans les tiroirs, et ils ont encaissé le chèque de Bill Gates, de tous ces imbéciles… »

Source : « La faute aux pédo-satanistes », Vacarme (RTS), 8 décembre 2020.

 

(Dernière mise à jour le 16/03/2021)