LU SUR LE WEB

Stephanie Wittschier a cru à de nombreuses choses au cours de sa vie : que des extraterrestres étaient coincés dans la Zone 51 ; que le Troisième Reich était toujours en place et se portait plutôt bien ; de même que les Illuminatis – et enfin, que les élites de ce monde se servaient des chemtrails pour empoisonner l’humanité.

Cette Allemande de 35 ans est partie assez loin dans le délire des théories conspirationnistes, avant d’y renoncer et de se donner pour mission de lever le voile sur la sinistre réalité des « chemmies » – ces gens qui pensent que le gouvernement essaye de répandre des produits chimiques via les traînées d’avion. Aujourd’hui, elle et son mari, Kai, gèrent une page Facebook et un compte Twitter appelé Die lockere Schraube (La vis desserrée). Ils se sont depuis attiré les foudres de leurs anciens copains complotistes. (…)

Lire la suite sur Vice.com.