Comment faire son beurre avec les rumeurs
Bon sang mais c’est bien sûr, il a raison, Thierry Meyssan, le gars qui affirme qu’aucun avion ne s’est écrasé sur le Pentagone ! Et Thierry Ardisson a raison de l’avoir laissé exposer sa thèse en long et en large, dans « Tout le monde en parle » du 16 mars (« Le Canard », 20/3), sans un bémol, sans esprit critique, sans question gênante, gobant tout tel un Jacques Pradel des familles (« Je suis troublé »). Service public avant tout !

Et les plus de 100 000 gogos qui, en une semaine, se sont précipités sur son bouquin, écrit en gros caractères, lu en une heure, plein d’annexes, de discours officiels de Bush, mal fichu, ont raison eux aussi.

Car voici l’argument qui tue, et d’ailleurs Meyssan le clame haut et fort : on peut tout vérifier sur Internet ! En effet, à chaque page Meyssan cite des sites, des sites, et encore des sites : voilà donc le premier bouquin d’enquête sans enquête, mais entièrement compilé sur Internet. Et comme chacun le sait, Internet c’est rien que du sérieux !

La preuve, on peut y apprendre que :
• Plusieurs races d’extraterrestres (et surtout les « Petits-Gris ») collaborent secrètement avec le gouvernement américain. Ils vivent dans des bases souterraines et livrent des technologies utiles aux militaires. En échange, on leur permet de kidnapper des humains et du bétail pour prélever leur ADN et faire des expériences d’hybridation, nécessaires à la survie de leur espèce.

• D’après un transfuge des services secrets de Corée du Nord, des bébés nés par insémination artificielle de femmes kidnappées dans le monde entier (donc appartenant à tous les types raciaux) sont élevés et entraînés dans des camps spéciaux pour devenir des espions ou des assassins obéissant aveuglément aux ordres reçus. Les services secrets américains et russes se livrent à des expériences de contrôle mental par des rayons électromagnétiques sur des citoyens ordinaires. Les victimes sont soumises à une torture psychique permanente. Le but est d’apprendre à maîtriser des techniques qui permettront un jour d’influencer à distance et de « téléguider » des personnes, par exemple des adversaires politiques ou militaires.

Et caetera…

Quant au 11 septembre, Internet dégorge de révélations plus étonnantes les unes que les autres : aucun des 4 000 Juifs travaillant au WTC n’est allé au travail ce jour-là ; aucun des chauffeurs de taxi musulmans de New York n’était dans le quartier ce jour-là ; on a vu des ovnis dans le secteur au moment des attentats ; et une immense image de Lucifer dans les nuées de l’incendie…

C’est donc un coup des Juifs, des musulmans, des extraterrestres et de Lucifer ! Futurs auteurs de best-sellers, voici donc la recette imparable : identifiez un événement qui a frappé l’imagination des foules, décortiquez les mensonges officiels (car il y a toujours, évidemment, dans les vérités officielles, des lacunes, des arrangements, des paradoxes, des dissimulations), et remplacez-les par un gros bobard que vous aurez trouvé sur Internet.

C’est facile, il n’y a qu’à se baisser !