Complotisme : le problème avec WhatsApp

Alors que Facebook, YouTube et Twitter sont régulièrement associés au problème de la régulation des contenus toxiques sur Internet, WhatsApp gagne en influence dans une relative indifférence. Le service proposé par l’application de messagerie cryptée contribue pourtant à la viralité de contenus complotistes.

Lire la suite