Erignac : la mort d’Yvan Colonna marque le retour de la thèse du « complot d’État »

L’agression mortelle dont a été victime Yvan Colonna, jugé coupable trois fois de suite de l’assassinat du préfet Erignac, a réactivé la thèse d’un complot de l’État républicain contre la Corse.

Lire la suite