Pour ses propos sur la gastronomie française, le secrétaire national du Parti communiste français Fabien Roussel est dans le collimateur de certains militants « décoloniaux ». Lors d’un salon audio organisé sur Twitter par Taha Bouhafs et Sihame Assbague mardi 11 janvier, une participante a accusé, sans jamais être contredite, le candidat à la présidentielle d’être « raciste », « suprémaciste blanc » et de s’être « entouré de gens qui sont proches pour certains du CRIF »