Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Logo de VERITY France (octobre 2022).

VERITY France est un média alternatif apparu en octobre 2021 et relayant des contenus à caractère conspirationniste.

Présent sur Twitter avec près de 172 000 abonnés et sur Facebook avec 45 000 abonnés, VERITY France se présente comme un collectif réunissant trois familles « en quête de vérité » sur les décès de leurs enfants et disant sa détermination à aller « au bout de manière républicaine et non violente » (sic). Il diffuse principalement des contenus hostiles à la vaccination autour de la pandémie de Covid-19.

Marc Doyer, époux d'une personne emportée par la maladie de Creutzfeldt-Jakob, a été présenté plusieurs fois comme le porte-parole de VERITY France. Selon lui, il existerait un lien de causalité entre le vaccin anti-Covid à ARN messager administré à sa compagne et cette maladie − lien qui, à ce jour, n'a pourtant jamais été scientifiquement établi.

La directrice de la publication du site, Émilie Nicolas, est consultante en image digitale pour professionnels de santé et fondatrice de Boost Your Cab [archive].

VERITY France relaie des contenus émanant notamment de médias au fort tropisme conspirationniste tels que Radio-Québec, Nexus, Le Courrier du Soir ou FranceSoir. Il s'associe aux initiatives visant à fustiger les « médias manipulateurs » que seraient les grands médias d'information, relayant par exemple les appels à manifester du groupe antivax « ViVi » et de VIGI Médias, animé par Sylvain Baron, sous le mot d'ordre « Les médias sont le virus » [archive].

Le collectif relaie également des contenus émanant du conférencier Idriss Aberkane, de l'avocat Fabrice Di Vizio, du député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan ou de l'ancien numéro deux du Front national Florian Philippot et a apporté son soutien à l'ex-députée Martine Wonner et au Pr Christian Perronne. Il a fait aussi la promotion du film « La Face cachée des vaccins » de Raphaël Berland, co-fondateur du site conspirationniste Le Cercle des Volontaires.

En juin 2022, VERITY France cible plusieurs journalistes et experts intervenant dans le domaine du fact-checking et du debunking comme Thomas Huchon, Tristan Mendès France, Julien Pain et Rudy Reichstadt, le directeur de Conspiracy Watch.

En septembre 2022, VERITY France partage une vidéo du média russe RT France consacrée à Bernard-Henri Lévy, avec le commentaire suivant : « A votre avis, le montant du chèque est de combien ? ». Le même mois, le collectif ironise sur le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2 en suggérant qu'il est l'oeuvre d'une opération secrète américaine.

En octobre 2022, VERITY France relaie la fausse information selon laquelle les personnes ayant reçu trois doses de vaccin contre le Covid développaient 800 fois plus de myocardites.

Source : Twitter, 10/10/2022.

En mars 2023, VERITY France relaie la couverture du journal américain New York Post, un tabloïd du groupe Murdoch réputé pour son manque de fiabilité et son sensationnalisme, suggérant que des images de l'intérieur du Capitole le 6 janvier 2021 prouveraient que l'assaut des partisans de Donald Trump pour interrompre le processus de certification des votes des Grands électeurs et entériner la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle de 2020 aurait été mis en scène.

Le 5 mai 2023, le porte-parole du collectif, Marc Doyer, annonce être visé par une plainte déposée contre lui par Olivier Véran pour avoir diffusé le numéro de téléphone portable du ministre lors d'une émission de télévision.

Le lendemain, le collectif diffuse sur Twitter la liste nominative des députés ayant voté contre la réintégration des soignants suspendus pour leur refus de respecter l'obligation vaccinale.

Début juillet 2023, Marc Doyer rejoint sur scène le polémiste antisémite Dieudonné ainsi que Francis Lalanne lors d'une conférence de presse des deux comparses intitulée « Le Pardon ».

Source : Morgan Priest/YouTube, 04/07/2023.

Le 19 mars 2024, le parti souverainiste Les Patriotes annonce que Marc Doyer sera candidat aux côtés de Florian Philippot, Myriam Palomba et Pierre-Yves Rougeyron aux élections européennes du 9 juin 2024.

Le 17 avril 2024, le compte X de VERITY France annonce que Marc Doyer a été interpellé à son domicile par la Brigade criminelle de Paris [archive] en raison, est-il allégué, d'« un échange téléphonique [qu'il aurait eu] avec le président Macron » [archive].

Le 5 mai 2024, le compte X de VERITY France propage une fausse information calomnieuse à l'encontre de l'eurodéputée Nathalie Loiseau, l'accusant de dissimuler une partie de ses liens d'intérêts. Malgré les démentis répétés de l'élue, VERITY France la traite de « fourbe » et relaie tout au long de la journée la fausse information selon laquelle le site de la communauté européenne aurait fait disparaître des éléments cruciaux concernant Nathalie Loiseau. En réalité, les éléments en question concernaient un autre eurodéputé...

 

(Dernière mise à jour le 08/05/2024)

Cet article est en accès libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture
Logo de VERITY France (octobre 2022).

VERITY France est un média alternatif apparu en octobre 2021 et relayant des contenus à caractère conspirationniste.

Présent sur Twitter avec près de 172 000 abonnés et sur Facebook avec 45 000 abonnés, VERITY France se présente comme un collectif réunissant trois familles « en quête de vérité » sur les décès de leurs enfants et disant sa détermination à aller « au bout de manière républicaine et non violente » (sic). Il diffuse principalement des contenus hostiles à la vaccination autour de la pandémie de Covid-19.

Marc Doyer, époux d'une personne emportée par la maladie de Creutzfeldt-Jakob, a été présenté plusieurs fois comme le porte-parole de VERITY France. Selon lui, il existerait un lien de causalité entre le vaccin anti-Covid à ARN messager administré à sa compagne et cette maladie − lien qui, à ce jour, n'a pourtant jamais été scientifiquement établi.

La directrice de la publication du site, Émilie Nicolas, est consultante en image digitale pour professionnels de santé et fondatrice de Boost Your Cab [archive].

VERITY France relaie des contenus émanant notamment de médias au fort tropisme conspirationniste tels que Radio-Québec, Nexus, Le Courrier du Soir ou FranceSoir. Il s'associe aux initiatives visant à fustiger les « médias manipulateurs » que seraient les grands médias d'information, relayant par exemple les appels à manifester du groupe antivax « ViVi » et de VIGI Médias, animé par Sylvain Baron, sous le mot d'ordre « Les médias sont le virus » [archive].

Le collectif relaie également des contenus émanant du conférencier Idriss Aberkane, de l'avocat Fabrice Di Vizio, du député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan ou de l'ancien numéro deux du Front national Florian Philippot et a apporté son soutien à l'ex-députée Martine Wonner et au Pr Christian Perronne. Il a fait aussi la promotion du film « La Face cachée des vaccins » de Raphaël Berland, co-fondateur du site conspirationniste Le Cercle des Volontaires.

En juin 2022, VERITY France cible plusieurs journalistes et experts intervenant dans le domaine du fact-checking et du debunking comme Thomas Huchon, Tristan Mendès France, Julien Pain et Rudy Reichstadt, le directeur de Conspiracy Watch.

En septembre 2022, VERITY France partage une vidéo du média russe RT France consacrée à Bernard-Henri Lévy, avec le commentaire suivant : « A votre avis, le montant du chèque est de combien ? ». Le même mois, le collectif ironise sur le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2 en suggérant qu'il est l'oeuvre d'une opération secrète américaine.

En octobre 2022, VERITY France relaie la fausse information selon laquelle les personnes ayant reçu trois doses de vaccin contre le Covid développaient 800 fois plus de myocardites.

Source : Twitter, 10/10/2022.

En mars 2023, VERITY France relaie la couverture du journal américain New York Post, un tabloïd du groupe Murdoch réputé pour son manque de fiabilité et son sensationnalisme, suggérant que des images de l'intérieur du Capitole le 6 janvier 2021 prouveraient que l'assaut des partisans de Donald Trump pour interrompre le processus de certification des votes des Grands électeurs et entériner la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle de 2020 aurait été mis en scène.

Le 5 mai 2023, le porte-parole du collectif, Marc Doyer, annonce être visé par une plainte déposée contre lui par Olivier Véran pour avoir diffusé le numéro de téléphone portable du ministre lors d'une émission de télévision.

Le lendemain, le collectif diffuse sur Twitter la liste nominative des députés ayant voté contre la réintégration des soignants suspendus pour leur refus de respecter l'obligation vaccinale.

Début juillet 2023, Marc Doyer rejoint sur scène le polémiste antisémite Dieudonné ainsi que Francis Lalanne lors d'une conférence de presse des deux comparses intitulée « Le Pardon ».

Source : Morgan Priest/YouTube, 04/07/2023.

Le 19 mars 2024, le parti souverainiste Les Patriotes annonce que Marc Doyer sera candidat aux côtés de Florian Philippot, Myriam Palomba et Pierre-Yves Rougeyron aux élections européennes du 9 juin 2024.

Le 17 avril 2024, le compte X de VERITY France annonce que Marc Doyer a été interpellé à son domicile par la Brigade criminelle de Paris [archive] en raison, est-il allégué, d'« un échange téléphonique [qu'il aurait eu] avec le président Macron » [archive].

Le 5 mai 2024, le compte X de VERITY France propage une fausse information calomnieuse à l'encontre de l'eurodéputée Nathalie Loiseau, l'accusant de dissimuler une partie de ses liens d'intérêts. Malgré les démentis répétés de l'élue, VERITY France la traite de « fourbe » et relaie tout au long de la journée la fausse information selon laquelle le site de la communauté européenne aurait fait disparaître des éléments cruciaux concernant Nathalie Loiseau. En réalité, les éléments en question concernaient un autre eurodéputé...

 

(Dernière mise à jour le 08/05/2024)

Depuis seize ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross