Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

« Révolution de couleur » est une expression servant à stigmatiser un mouvement populaire en suggérant qu'il est artificiel et téléguidé depuis l'étranger. Très répandu dans le lexique complotiste contemporain, l'expression a historiquement commencé par désigner une révolution populaire pacifique traduisant les aspirations sincères d’une société civile exaspérée par les fraudes, la corruption et l’étouffement des libertés publiques. Elle n'avait pas, alors, de connotation conspirationniste. Au fil des ans, elle est devenue synonyme d’ingérence américaine ou occidentale ou encore de coup d’État soft contre des régimes, généralement de l'espace post-soviétique, jugés trop indociles à l’égard des États-Unis.

 

Pour aller plus loin :

Les « Révolutions de couleurs » : coups d’État fabriqués ou soulèvements populaires ?

Quand les conspirationnistes crient haro sur le printemps arabe

 

(Dernière mise à jour : 25/07/2019)

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross