Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Page d'accueil du site (capture d'écran du 19/02/2018).

Apparue en 1991, la chaîne de télévision libanaise Al-Manar a son siège à Beyrouth. Elle appartient au Hezbollah, organisation islamiste chiite créée avec le soutien de la République islamique d'Iran et considérée comme terroriste par l'Union européenne.

La diffusion d'Al-Manar a été suspendue en France par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) à la fin de l'année 2004. L'interdiction frappant la chaîne en Europe est justifiée par la présence, dans les contenus qu'elle propose, de propos incitant à la violence et à l'antisémitisme, comme le feuilleton « Diaspora », diffusé en 2003, ou encore les accusations fantaisistes selon lesquelles les « sionistes » exporteraient vers les pays arabes des produits sciemment infectés par le virus du sida.

Al-Manar est la source de la théorie du complot apparue le 17 septembre 2001, selon laquelle 4000 Juifs ne seraient pas venus travailler au World Trade Center, à New York, le matin des attentats du 11-Septembre.

La chaîne véhicule également des contenus donnant crédit au faux antisémite Les Protocoles des Sages de Sion.

Le site internet en français d'Al-Manar reçoit environ 150 000 visites uniques par mois au premier trimestre 2022.

 

(Dernière mise à jour le 07/03/2022)

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross