Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Mohamed Merah : l'avocate du père agite la thèse du complot

Publié par La Rédaction01 avril 2012

Mohamed Merah : l'avocate du père agite la thèse du complot
Selon Me Zahia Mokhtari, qui dit disposer d'une vidéo, Mohamed Merah aurait « été manipulé et utilisé par les services français ».

L'avocate algérienne mandatée par le père de Mohamed Merah pour porter plainte contre le Raid (unité d'élite de la police française), a affirmé dimanche 1er avril à Alger détenir des preuves de « la liquidation » du tueur de Toulouse.

« Nous détenons deux vidéos identiques de 20 minutes chacune dans lesquelles Mohamed Merah dit aux policiers "pourquoi vous me tuez ?" (...) "je suis innocent" », a déclaré lors d'une conférence de presse Me Zahia Mokhtari, qui devrait se rendre en France dans les jours à venir pour déposer plainte devant la justice française.

« Des personnes au coeur de l'événement, et qui voulaient que la vérité éclate, m'ont remis ces vidéos », a ajouté l'avocate. Elle a précisé qu'elle en réservait la « divulgation » à la justice française et insisté sur leur authenticité. Sollicité par l'AFP, le ministère de l'Intérieur français n'a fait aucun commentaire. (...)

Lire la suite sur le site du Nouvel Obs.

Voir aussi :
* Affaire Merah : "la thèse du complot est irrationnelle" (Le Nouvel Obs)
* Une avocate peu connue à Alger (Le Parisien)

(Dernière mise à jour : 09/04/2012)

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross