11-Septembre : quand les profs sont confrontés à la théorie du complot

Lu aujourd’hui sur Slate.fr : Plus gênant, la diffusion des théories du complot auprès des élèves, avec une intensité variable selon l’endroit et la période. Tegualda Aviles [enseignante d’histoire-géo dans un lycée de l’Essonne] a rarement à y faire face, là où Charlotte Sorin Jacqmin [professeure d’histoire-géographique dans un lycée de la région parisienne] a systématiquement des élèves qui lui disent que les Américains ont fomenté le 11-Septembre. «Je leur rappelle que je fais de l’Histoire et que cette théorie du complot n’est pas étayée, qu’on n’est pas là pour travailler sur des rumeurs mais sur des faits», explique-t-elle....

Lire la suite