Arthur Butz lors d’une conférence négationniste en 2000 (capture d’écran YouTube, 2018).

Arthur R. Butz (1933 -) est un négationniste américain essentiellement connu pour son livre, The Hoax of the Twentieth Century [en français, La Mystification du XXe siècle] paru en 1976 aux États-Unis et considéré comme l’un des ouvrages majeurs de la littérature négationniste.

Professeur d’ingénierie électronique à l’université Northwestern à Evansten (près de Chicago), Arthur Butz tente d’y démontrer que « l’histoire de l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale est une imposture de la propagande ».

Le Français Robert Faurisson est l’un des premiers à découvrir le potentiel exploitable du livre de Butz dont la valeur réside dans l’habillage pseudo-scientifique qu’il apporte aux thèses négationnistes.

 

IL A ÉCRIT :

« J’ai analysé les aspects spécifiques du prétendu processus d’extermination à Auschwitz. J’ai montré que tous les faits matériels spécifiques nécessitaient une explication seconde pour des faits relativement ordinaires, comme les transports, les sélections, les douches, la tonte des cheveux, le Zyklon B, les crématoires, etc., toutes choses réelles et relativement ordinaires auxquelles on a donné une interprétation seconde. Cette idée mérite à peine qu’on la signale aujourd’hui mais, à l’époque, elle avait sa valeur. Elle a fortement inspiré toutes les recherches révisionnistes qui, par la suite, ont porté le problème d’Auschwitz ».

Source : La Mystification du XXe siècle, Éditions du Sphinge (Rome, 2002 pour l’édition française).

 

(Dernière mise à jour le 28/12/2020)