Couverture de l’ouvrage de Gary Allen, None Dare Call It Conspiracy (capture d’écran).

Gary Allen (1936-1986) est un journaliste complotiste américain et un membre éminent de la John Birch Society, une organisation anticommuniste américaine d’extrême droite très active pendant la guerre froide et dont il fut le porte-parole.

Il est en 1971 le co-auteur, avec Larry Abraham, d’un best-seller conspirationniste intitulé None Dare Call It Conspiracy [« Personne n’ose appeler ça une conspiration »]. Le livre, préfacé par le congressiste républicain John G. Schmitz (également membre de la John Birch Society), décrit une vaste conspiration communiste infiltrant les États-Unis au travers d’organisations telles que la Round Table, le Council on Foreign Relations ou encore le groupe de Bilderberg. L’ouvarge a contribué à populariser dans le grand public l’expression de « Nouvel Ordre Mondial » (« New World Order » en anglais) et est notoirement connu pour avoir influencé de manière déterminante l’animateur complotiste Alex Jones.

 

(Dernière mise à jour le 21/04/2022)