Conspiracy Watch | The Conspiracy Observatory
"Repetition does not transform a lie into a truth"
Franklin D. Roosevelt
Conspiracy Watch | The Conspiracy Observatory

Newsletter Mailpoet

Published by The Editorial StaffMay 9, 2023

| Newsletter du 30/04/2023 |
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch entretient et enrichit la base de données la plus complète existant à ce jour en langue française sur le complotisme. Pour soutenir notre travail, c'est par ici...

VU, LU, ENTENDU...

PROPAGANDE. À partir d’une importante collecte de données issues de Twitter et Telegram, Dusan Bozalka, doctorant associé et résident à l’Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire (Irsem), cartographie et retrace, pour la première fois dans une dimension multiplateforme, le parcours de fausses informations élaborées en Russie. Celles-ci circulent particulièrement sur les réseaux sociaux via des comptes complotistes qui en gomment l'origine et se présentent comme indépendants quand ils ne font le plus souvent que relayer une propagande mensongère conçue par les services d'un gouvernement dictatorial. « Plus largement, écrit Dusan Bozalka, l’étude lexicométrique du contenu complotiste diffusé sur plusieurs chaînes Telegram révèle une incorporation croissante des récits pro-Kremlin, tels que ceux des laboratoires ukrainiens, dans l’idéologie complotiste. Le Grand Réveil, principale chaîne Telegram complotiste francophone (93 000 abonnés) autrefois dotée de son propre site, relaie ainsi plusieurs théories liant le conflit en Ukraine à la mise en place d’un nouvel ordre mondial » (source : Revue des médias, 24 avril 2023).
NORDSTREAM. Le quotidien danois Information rapporte que l'armée danoise lui a confirmé disposer de 26 photographies du navire russe SS-750, qui inclut un sous-marin de poche, prises en mer Baltique quatre jours avant les explosions du 26 septembre. Une information de nature à relancer les spéculations autour de l'origine du sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2 en septembre dernier (source : RFI, 28 avril 2023).
DIDIER RAOULT. Didier Raoult et la dizaine d'infectiologues de l'institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection (IHU MI) n'apparaissent pas dans le palmarès des médecins experts publié cette semaine par Le Point. L’hydroxychloroquine, promue par Raoult et son équipe face à la pandémie de Covid-19, n'a jusqu'à ce jour jamais fait la preuve de son efficacité. Olivier Hertel, journaliste au Point, revient sur les méthodes controversées, les irrégularités et les manquements de l’IHU, qui justifient cette décision d’exclure ses médecins de ce classement (source : Le Point, 27 avril 2023).
COVIDO-SCEPTISCISME. La 3e édition de l’International Covid Summit (ICS), qui réunira le 3 mai prochain à Strasbourg des « médecins et professionnels du monde entier » pour qu’ils puissent « échanger sur leur expérience du Covid-19 », met en avant le logo du Parlement européen, qui laisse croire à une initiative officielle. Il n’en est rien : le logo du Parlement européen a été utilisé abusivement et l'événement n'est pas organisé par l'institution européenne même si des eurodéputés comme l'Allemande Christine Anderson (extrême droite) y sont attendus. Si le Pr Didier Raoult a indiqué qu'il n'y participerait pas, l'ICS devrait réunir des figures de la mouvance covido-sceptique comme Christian Perronne et Louis Fouché (source : Libération, 26 avril 2023).
LOUIS FOUCHÉ. L’association Réveil citoyen 07 invite Louis Fouché pour une conférence à Aubenas le 6 mai prochain. L’ancien médecin réanimateur à Marseille est notamment connu pour avoir été l’une des figures du mouvement covido-sceptique lors de la pandémie de Covid-19. Il est entre autres l’un des cofondateurs du réseau RéInfo Covid et a participé au documentaire complotiste Hold-up. Des voix se font entendre à Aubenas pour réclamer l’annulation de la location de la salle (source : Le Dauphiné libéré, 25 avril 2023).
PROTECTION DE L'ENFANCE. L'adrénochrome qui serait une drogue « issue du sang d'enfants » consommée par des célébrités, des cours d'éducation à la sexualité « incitant à la pédophilie » imposés aux enfants par l'ONU ou l'OMS... Les théories complotistes prétendant que des « élites » entretiennent et protègent de vastes réseaux pédocriminels se déclinent sous de nombreuses formes et sont régulièrement instrumentalisées à des fins politiques. Leur diffusion à de larges audiences alarme les associations de protection de l'enfance, car elle déforme la réalité de la pédocriminalité et dessert leur cause (source : AFP, 26 avril 2023).
ONU. L'ONU a dévoilé le 8 mars un ensemble de principes juridiques visant à mieux faire appliquer les droits humains dans le droit pénal concernant les comportements en matière sexuelle, la drogue, le VIH, la santé de la reproduction et sexuelle, ou encore la pauvreté. Ces « Principes du 8 mars » ont donné lieu à des interprétations erronées sur les réseaux sociaux, des internautes affirmant notamment que l'ONU y recommandait la dépénalisation des relations sexuelles avec des mineurs. C'est faux, comme l’explique le service de vérification des faits de l’AFP (source : AFP, 25 avril 2023).
FONDS MARIANNE. Rémy Watremez, animateur de la chaîne « Juste Milieu », a publié il y a quelques jours une vidéo trompeuse, qui a rapidement cumulé des dizaines de milliers de vues sur YouTube, dans laquelle il parle du fonds Marianne comme d’une « cagnotte pour récolter des dons », lancée par le gouvernement, ce qui ne correspond pas la réalité, comme notre rédaction l’explique dans un thread (source : Conspiracy Watch/Twitter, 26 avril 2023).
Rudy Reichstadt était l'invité du « Grand Face-à-face » de France Inter samedi 29 avril, avec Ali Badou, Natacha Polony et Gilles Finchelstein. Il y a à nouveau évoqué le « fonds Marianne » et la lutte contre le complotisme menée par Conspiracy Watch (source : France Inter, 29 avril 2023).
RADICALISATION. La désinformation et le complotisme sont, à l'ère des réseaux sociaux, entièrement intriqués aux processus de radicalisation et aux passages à l'acte criminels. C'est ce que rappelle le numéro de « La Fabrique du mensonge » consacré au terrorisme, illustré par les cas de l'assassinat de Samuel Paty et du massacre des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande. Une vidéo à voir ou à revoir sur Lumni (source : Lumni, 4 juin 2021).
HARCÈLEMENT. L’année dernière, Nina Jankowicz a été nommée à la tête d’un éphémère Conseil de gouvernance sur la désinformation, un organe officiel américain chargé de combattre les contre-vérités susceptibles de menacer la sécurité intérieure du pays. Après la récente décision d’un accord à l’amiable de 787,5 millions de dollars entre Fox News et l’entreprise Dominion – accusée mensongèrement par la première d’avoir truqué les élections et volé la victoire à Donald Trump –, cette spécialiste de la désinformation est à nouveau victime d’un torrent de menaces en ligne. Elle a décidé d’engager des poursuites contre la chaîne conservatrice (source : Le Matin, 24 avril 2023).
TUCKER CARLSON. Fox News s’est séparée de son présentateur vedette, Tucker Carlson, quelques jours après l'épilogue de l’affaire Dominion. L’explication selon laquelle ce dernier « dérangeait trop un système pourri », pour reprendre les mots de l'économiste souverainiste Philippe Murer, a rapidement émergé (source : Conspiracy Watch/Twitter, 24 avril 2023). Carlson, qui avait appuyé le mensonge trumpiste de l’« élection volée », tenait un discours de plus en plus radical pour flatter la frange la plus extrémiste du Parti républicain (source : RFI, 29 avril 2023). Selon l'historien David Colon, auteur de Rupert Murdoch. L’empereur des médias qui manipule le monde (Tallandier, 2022), ce renvoi pourrait également avoir été motivé par les critiques que Carlson avait formulées à l’égard de Murdoch, le propriétaire de Fox News. En outre, « depuis l’affaire Dominion, la chaîne fait face à des appels de plus en plus pressants pour son retrait de l’offre des câblo-opérateurs. En licenciant l’animateur, Rupert Murdoch espère sans doute adoucir les critiques et faire passer plus facilement l’augmentation [des redevances sur le câble] » (source : France 24, 25 avril 2023).
ANDRÉ BERCOFF. Sur Sud Radio, quotidiennement depuis 2016, le journaliste André Bercoff ouvre les ondes aux obsessions de l’extrême droite et de la complosphère : Renaud Camus y évoque le « Grand Remplacement », le climatosceptique Christian Gérondeau conteste le réchauffement climatique, les thèses pro-Poutine y sont défendues… Cette semaine, il recevait par exemple Kemi Seba, militant panafricaniste et figure de la complosphère antisémite. Des invités qui en disent long sur l'étrange trajectoire d’une figure qui, à 82 ans, tire les audiences de cette radio et officie désormais sur Omerta, le média dirigé par Régis Le Sommier (source : Libération, 29 avril 2023).
WUAMBUSHU. Après que le vice-président du conseil départemental de Mayotte, Salim Mdéré, a envisagé à l’antenne l’option d’abattre de jeunes Comoriens dans le cadre de l’opération Wuambushu, l’élu a faussement été présenté comme appartenant à la majorité présidentielle. Sa page Wikipédia a été falsifiée pour donner plus de crédit à cette fausse information (source : Faits et Sources/Twitter, 27 avril 2023).
ÉTIENNE CHOUARD. « Le CO2 ne représente que 0,04% de l'atmosphère et l'activité humaine n'y contribue que pour 5% » : l’argument propagé par un média complotiste, Wide Awake Media, se veut imparable pour nier la responsabilité de l'activité humaine dans le réchauffement climatique. Il s’agit pourtant d’une erreur d’interprétation, comme le montre un expert du Giec, que n’a pourtant pas hésité à relayer Étienne Chouard, figure de la complosphère, dans un tweet daté du 24 avril (source : France Info, 24 avril 2023).
LECTURE. Comment engager la conversation avec un proche convaincu par une version alternative du réel qui vous semble aberrante ? Que dire des rapports ambivalents que nous entretenons avec la fiction ? Et en quoi consiste la théorie conspirationniste du « milliard d’or » à laquelle Vladimir Poutine se réfère si souvent ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles tente de répondre Philosophie magazine dans son dernier numéro. Avec les signatures d'Alexandre Lacroix, Sophie Mazet, Aude Favre, Gérald Bronner, Philippe Huneman, Sebastian Dieguez et Nancy Murzilli.
favicon

For sixteen years, Conspiracy Watch has been diligently spreading awareness about the perils of conspiracy theories through real-time monitoring and insightful analyses. To keep our mission alive, we rely on the critical support of our readers.

DONATE!
ABOUT THE AUTHOR
SHARING:

IN THE SAME CATEGORY:

Conspiracy Watch | The Conspiracy Observatory
Blue Sky
© 2024 An initiative of the Observatoire du conspirationnisme (nonprofit organization) with the support of The Foundation for the Memory of the Shoah.
Fondation pour la Mémoire de la Shoah
cross