“PMA et GPA : La liberté sexuelle ne donne à personne le droit de détruire la société”, daillymotion, août 2019 (capture d’écran).

Angelo Diano (1953 -) est l’administrateur du blog « Verdi Vive la Liberté ».

Il se présente comme un « journaliste engagé contre le libéralisme, contre le fascisme et contre le crétinisme ».

Le blogueur s’attache à dénoncer les manipulations et mensonges des élites et prend régulièrement pour cible les « merdias » et les « sionistes ».

Dans un texte intitulé « C’est ça la France », mis en ligne le 19 avril 2015, on peut lire :

« Pendant ce temps, Valls, qui n’a sans doute rien de mieux à faire, fait une fixation sur l’humoriste Dieudonné, devenu sa tête de Turc, et taille allègrement dans la liberté de railler, de se moquer, d’interpeller… un droit reconnu depuis toujours aux bouffons et autres fous du Roi. Ceci ayant pour effet dévastateur d’attiser l’hostilité de ceux qui ne reconnaissent pas aux 14 millions de juifs de la planète l’arrogante prétention de se proclamer ”peuple élu” ! La mise à l’index de cet humoriste talentueux et courageux, dans un contexte bien-pensant orienté où l’impertinence et l’insolence sont devenues actes criminels, Dieudonné dit tout haut, ce que beaucoup pensent, tel que Coluche le faisait, avec la même verve et la même lucidité ! Les attaques de Valls n’altèrent en rien sa popularité et son succès, immense, dans les salles françaises et sur les petits écrans africains, libres eux, quand la télé française, payée par nos impôts, aux ordres de Valls, interdit l’humoriste d’antenne ! Une honte ! »

Angelo Diano dispose depuis juillet 2018 d’une chaîne YouTube, « Verdi », cumulant pas moins de 4,4 millions de vues pour 19 000 abonnés. Les 289 vidéos postées à ce jour consistent en des monologues face caméra d’une durée variant généralement de 15 à 30 minutes.

Les titres de plusieurs de ses vidéos se caractérisent par une dimension conspirationniste évidente, comme « Scandale sanitaire : les 11 vaccins obligatoires de Buzyn, destinés à enrichir les labos » (8 mars 219, 9951 vues), « Incendie de Notre Dame. Et si c’était Macron ? » (18 avril 2019, 62 556 vues) ou encore « La diversion de Notre-Dame a fait flop. Les gilets jaunes toujours en masse dans les rues » (21 avril 2019, 30 233 vues).

Dans sa vidéo intitulée « Le régime vichyste de Macron et ses collabos détruisent la vraie France » (9 août 2019,  26  631 vues), il se dit « contre les partis politiques » qui, avance-t-il « ne servent à rien, juste à maintenir un petit despote à l’esprit totalement […] déviant ». En ce qui concerne les députés de LREM, il accuse : « [ce] sont ces gens-là qui imposent des lois liberticides, régressives, contre tous les Français ».

IL A DIT :

« Il ne faut pas exclure l’implication de Macron dans l’incendie de la cathédrale Notre-Dame, pour faire diversion, à un moment où il est en grande difficulté, où il perd pied, et où il semble lâché par ceux qui ont favorisé son accession au pouvoir. Pourquoi y aurait-il eu intérêt ? A qui profite le crime, si crime il y a eu ? Cependant, il convient de rester prudent, tant que des preuves, ou un faisceau d’indices, graves, précis et concordants, ne permet pas d’affirmer que Macron est bien à l’origine de la destruction de Notre-Dame. Macron porte en lui une forte énergie négative qui attire les périls, en plus de servir les sombres desseins du Nouvel Ordre Mondial, soumis aux sionistes ».

Source : Angelo Diano, « Incendie de Notre Dame. Et si c’était Macron ? » (YouTube, 18 avril 2019).

 

(Dernière mise à jour : 05/12/2019)