Les crashs d’avion, accidentels ou non, sont toujours des occasions privilégiées pour les adeptes des théories du complot en tous genres. Les attentats du 11-Septembre sont de loin la source de conspirationnisme la plus prolifiques sur Internet, tandis qu’on se souvient du récent festival de théories fumeuses après la disparition mystérieuse du vol MH370.

Le vol AH5017 d’Air Algérie, qui s’est écrasé jeudi 24 juillet au Mali, ne fait pas exception. Une rumeur selon laquelle 33 militaires français se trouvaient à bord de l’appareil s’est propagée jusqu’à se retrouver sur les sites de médias internationalement reconnus comme le Corriere della Sera, l’International Business Times ou encore le Times of Israel.

Comment cette «information» s’est-elle retrouvée là ? (…)

Lire la suite sur Slate.fr.