CARACAS (Reuters) – Un verbicruciste de renom de la presse vénézuélienne est accusé de truffer sa grille de mots croisés d’un code secret visant à faire assassiner le frère du président Hugo Chavez, Adan.

D’après l’édition de vendredi du journal qui publie ses mots croisés, Neptali Segovia a été interrogé par les services de renseignement après des accusations lancées à son encontre par un expert de la télévision publique. Selon ce dernier, il aurait dissimulé dans la grille de cette semaine un message secret visant à abattre Adan Chavez. (…)

Lire la suite sur le site de Reuters.