Selon une enquête d’opinion publiée jeudi 29 mars 2018 sur les croyances, la superstition et les théories du complot en Bulgarie, les deux tiers (66%) des Bulgares approuveraient l’idée que des maladies sont créées artificiellement afin d’enrichir l’industrie pharmaceutique. Pour 40% d’entre eux, le monde serait gouverné par une société secrète. Si 29% confient croire en l’existence d’extra-terrestres, 14% adhèrent à l’idée qu’ils vivent déjà parmi nous.

L’étude, réalisée par l’institut Trend Research pour le compte du journal 24 Chasa, révèle aussi que les trois quarts des Bulgares (75%) croient à la réalité des dons prophétiques de Baba Vanga (1911-1996), une voyante bulgare très célèbre dans la république balkanique.

Parmi les résultats de l’enquête, qui a interrogé les sondés sur des croyances populaires relatives à la magie, le vendredi 13, les chats noirs ou les miroirs brisés, 33% des Bulgares croient en la réincarnation.