Le même homme qui, en août 2012, déplorait que le négationniste Roger Garaudy ait pu être « diabolisé pendant des décennies par les sionistes » et versait, en septembre 2013, dans la propagande complotiste – dans les deux cas sur des chaînes de télévision affiliées au Hezbollah libanais -, est rédacteur en chef sur la chaîne arabophone de France 24.

C’est ce qu’a révélé la semaine dernière le mensuel Tribune Juive dans un article acerbe s’inquiétant de ce que l’audiovisuel extérieur français puisse cautionner la présence parmi son personnel de journalistes capables de tels dérapages.

Depuis lors, le journaliste en question, Atmane Tazaghart, a été «dispensé de ses fonctions» par la direction de la chaîne. Il invoque la dénaturation de ses propos et se défend de tout complotisme. Le site de La Règle du Jeu (revue fondée par Bernard-Henri Lévy) fait le point sur l’affaire.