Sur la sellette depuis la révélation, il y a trois semaines, de ses propos controversés sur les juifs tenus lors d’un prêche à Toulouse en décembre 2017, Mohamed Tataï, l’imam de la mosquée d’Empalot, aurait également tenu des propos conspirationnistes sur les attentats du 11 septembre 2001. C’est ce que rappelle le site en français de l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI). Dans un sermon en arabe prononcé à la mosquée Ennour de Toulouse puis mis en ligne sur YouTube le 3 juillet 2015, soit six mois après les attentats djihadistes qui ont visé la rédaction de Charlie Hebdo et l’Hypercacher de la Porte de Vincennes, l’imam, qui a récemment été désavoué par la Grande Mosquée de Paris, aurait déclaré, selon la traduction qu’en donne MEMRI : « Sont ensuite arrivés les événements du 11 septembre… Nous savons, et le monde entier sait, que certaines choses ont été inventées ».