De mystérieux SMS invitent les parents à boycotter les écoles, de peur qu’on apprenne à leurs enfants la théorie du genre.

Elle a beau n’être basée sur rien, la rumeur a tout de même vidée certaines écoles à Meaux, en Seine-et-Marne, ou à Montbéliard, dans le Doubs, le 24 janvier dernier. Des SMS, échangés entre parents, font circuler l’idée que la théorie du genre serait enseignée à l’école, le tout grâce à des cours enseignés par des homosexuels déguisés et des formations à la masturbation.

Une traînée de poudre. Dans un premier temps échangée par SMS, la rumeur parcoure rapidement Internet. Des parents et des enseignants échangent sur le sujet dès le 22 janvier. Sur un forum, l’un d’eux, explique avoir reçu un SMS expliquant que la théorie du genre va être enseignée à l’école.

Dans la commune de Meaux, en Seine-et-Marne, d’autres expliquent que ce sont des « intervenants homos ou lesbiennes qui viendront leur bourrer la tête d’idées monstrueuses » rapporte le Parisien. (…)

Lire la suite sur le site d’Europe 1.

Voir aussi :
* La lutte contre la « théorie » du genre, une foire aux intox et aux outrances (Le Monde.fr, 28 janvier 2014).
* Théorie du genre : des élèves absents du fait d’une étrange rumeur (Le Figaro, 28 janvier 2014).
* Théorie du genre : qui a intérêt à affoler les parents ? (Le Point, 29 janvier 2014).

Mise à jour (30/01/2014) :
* Conspiracy Watch cité ce matin sur France Culture :

* Lire aussi : « ‘Théorie du genre’ : Laurence Rossignol n’a jamais dit que ‘les enfants appartiennent à l’Etat’ » (Le Monde, 30 janvier 2014).