Martine Sanz est professeur d’histoire au Lycée Léon Blum (Créteil). Elle fait part des difficultés auxquelles elle est confrontée « depuis des années » face à une partie de ses élèves convaincus par la théorie du complot…

Source : “Médias le mag”, 22 janvier 2015.