Selon un sondage du Centre russe d’étude de l’opinion publique (VTsIOM), deux Russes sur trois (67%) estiment qu’il existe « une organisation ou un groupe de personnes qui ont une influence sur tous les processus mondiaux et contrôlent les actions des chefs d’États de nombreux pays », un chiffre qui a fortement augmenté au cours des quatre dernières années puisqu’il n’était que de 45% en 2014. 74% de ceux qui adhèrent à cette thèse croient, en outre, que les actions de ce gouvernement de l’ombre sont « contraires aux intérêts de la Russie » et 23% pensent qu’il est composé de riches oligarques et de banquiers (source : AFP).