Son enquête publiée dans le New York Review of Books a redonné de l’espoir aux avocats américains de Dominique Strauss Kahn. En dévoilant des zones d’ombres dans le scénario initial de l’affaire du Sofitel, le journaliste américain Edward Jay Epstein relance l’hypothèse d’un complot politique contre l’ex-patron du FMI.

Une visite sur le site du journaliste révèle un enquêteur porté sur la « face cachée » de tous les grands scandales de ces quarante dernières années. Sa bibliographie est toute entière consacrée à ces événements dont la part de mystère alimente les thèses les plus folles : le 11 septembre, l’anthrax, les réseaux d’Hollywood… (…)

Lire la suite sur Rue89.

Voir aussi :
* Affaire DSK: pourquoi des médias ont refusé l’enquête d’Epstein (Slate.fr)
* Quelques commentaires sur l’affaire DSK
* Arte propose un tour d’horizon des théories du complot sur l’assassinat de John F. Kennedy