LU SUR LE WEB : Comment les partisans de Donald Trump réactivent une théorie du complot apparue l’année dernière pour faire diversion sur les liens entre l’entourage du président et les autorités russes.
Connaissez-vous Seth Rich ? Âgé de 27 ans, ce jeune employé du Comité national du Parti démocrate (DNC) a été abattu aux petites heures du matin le 10 juillet 2016 dans le quartier Bloomingdale de Washington. Hillary Clinton ou l’un de ses proches a commandé son meurtre pour cacher le fait que Rich – et non les Russes – a fourni à WikiLeaks les courriels du DNC.
Il s’agit d’une théorie de complot que Julian Assange a contribué à répandre l’an dernier et que Fox News, notamment par l’entremise de son animateur Sean Hannity, exploite ces jours-ci pour ne pas avoir à parler des scandales entourant Donald Trump. Or, un important allié du président a endossé cette «fausse nouvelle» hier, appelant Robert Mueller, le procureur spécial chargé d’enquêter sur les liens entre l’entourage de Trump et la Russie, à s’y intéresser. (…)
Voir aussi :