Quand Al-Qaïda s'en prend au conspirationnisme chiite
Le numéro 2 d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a récemment condamné l’Iran et le Hezbollah libanais, les accusant de répandre la théorie selon laquelle Israël serait derrière les attaques du 11 septembre 2001.

Dans un enregistrement audio mis en ligne sur internet, Zawahiri a insisté sur le fait que c’est bien son organisation, Al-Qaïda, qui a commandité les attentats. Il a déclaré que la rumeur de l’implication d’Israël dans le 11 septembre avait commencé sur Al-Manar, la chaîne de télévision libanaise appartenant au Hezbollah.

« Le but de ce mensonge est clair, a déclaré Zawahiri. (Il s’agit de suggérer) qu’aucun sunnite n’est capable de frapper l’Amérique comme personne d’autre ne l’avait fait avant ».

Source : BBC News, 22 avril 2008.

Voir aussi :
* Al-Quaida dénonce le conpirationnisme de Téhéran, par Tristan Mendès-France, 27 avril 2008.